Editorial

Airbus: une application agile pour le ring du H160

Thierry Remondière – Head of industrial architecture new programs – Airbus Helicopters

Pouvez-vous nous expliquer la démarche ring sur le H160 ?

Thierry Remondière : Dans la démarche Ring, le bureau d’étude, les méthodes et les fournisseurs assistent au premier montage au côté de l’opérateur. Cela permet une prise en compte rapide des problèmes rencontrés. C’est un processus automobile amené pour la première fois dans le monde de l’hélicoptère pour la transition entre le développement et la série.

Pourquoi avez-vous eu besoin d’une application ?

Thierry Remondière : Lors de la première expérience de Ring, nous nous sommes aperçus de la difficulté pour coordonner la disponibilité de tous les corps de métiers pour le rendez-vous en atelier, qui dépend des aléas quotidiens de production.

Il est apparu le besoin de spécification d’un outil informatique. L’objectif est de relier une planification industrielle avec l’agenda des intervenants géré dans l’outil de messagerie.

Quelle méthode avez-vous mis en place ?

Laure Vellutini – Business Improvement and Agile Coach for Engineering – Airbus Helicopters

Laure Vellutini : Pour répondre aux besoins du ring, une méthode de ‘design thinking’ a été mise en place pour définir le ‘minimum viable product’ (MVP). La solution a ensuite été élaborée  conjointement par l’équipe technique qui construit la solution, les représentants métiers garants de l’efficacité opérationnelle, et les représentants des contributeurs techniques métiers. Ces acteurs ont fait des propositions qui ont permis de converger vers un MVP.

Comment est-ce qu’Open Lowcode vous a aidé ? Laure Vellutini: Suite à cela, nous avons eu besoin de prototyper et de mettre en place l’outil. Nous avions le choix entre Open Lowcode et sharepoint. Avec Open Lowcode, une solution rapide et simple a été mise en place et validée par les utilisateurs en quelques itérations. L’outil a été utilisé avec succès.

Thierry Rémondière : L’important dans la démarche est que la solution a été validée par les 3 groupes d’intervenants. Des sprints ont été faits avec une validation par les utilisateurs. Au total, la solution a été développée en 6 semaines de délai sans développeur dédié, ce qui n’aurait pas été possible avec les outils actuels.

Note: Le projet n’a nécessité au total que quelques heures de paramétrage et de développement.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *